Actualités

 

Autobus scolaire et feux clignotants!

Le transporteur scolaire a fait un constat désolant dernièrement aux abords de l'École Dagenais de Palmarolle et a fait part de ses préoccupations à la Commission scolaire du Lac-Abitibi...

En effet, certains automobilistes ne font pas leur arrêt obligatoire sur la 6eAvenue Ouest, lors de l'embarquement ou du débarquement des élèves dans les autobus au début ou à la fin des classes.

Les transporteurs scolaires en collaboration avec la Commission scolaire du Lac-Abitibi tiennent à rappeler aux usagers de la route qu’il est interdit de dépasser les autobus scolaires pendant l’embarquement et le débarquement des élèves.

Cette manœuvre ne dure que quelques minutes, soyez patients pour la sécurité des élèves!

L’article 460 du Code de la sécurité routière est très clair à cet effet : la distance minimale à respecter est plus de 5 mètres (16 pieds), et ce, autant à l’arrière de l’autobus que face à ce dernier.

Pour donner un exemple concret, il s’agit de la longueur d’une mini-fourgonnette qui doit être établie entre l’autobus scolaire et le véhicule automobile.


 

Outre le respect de la distance, l’automobiliste ne peut en aucun cas dépasser ou croiser un autobus scolaire tant et aussi longtemps que les clignotants rouges ne se sont pas éteints et que le signal d’arrêt n’est pas escamoté*.


Dans une zone où un terre-plein est présent mais non à une intersection, la circulation automobile en sens inverse n’est pas tenu de s’immobiliser car nul écolier-piéton n’est sensé traverser ce terre-plein. À une intersection avec terre-plein, les piétons écoliers ont la possibilité de traverser toutes les voies de circulation (incluant celles en sens inverse) et ce, tant que les feux de l’autobus sont déployés. Il faut donc s’immobiliser tant que le véhicule scolaire fait clignoter ses feux rouges ou utilise son signal d’arrêt obligatoire.

Enfin, en plus de mettre en danger la vie de jeunes enfants, dépasser un autobus d'écoliers dont les feux rouges intermittents clignotent entraîne l'accumulation de 9 points d'inaptitude, ainsi qu'une amende variant entre 200 $ et 300 $. D'autres frais peuvent s'ajouter au montant de l'amende prévue par le Code de la sécurité routière (contribution au régime d'indemnisation des victimes d'actes criminels [IVAC], frais de greffe, etc.).

(Source : CAA-Québec, Marie-Eve Gagné, régisseuse des services administratifs, Commission scolaire du Lac-Abitibi, SAAQ)
* Jurisprudence Art. 460 Putorti c. Laval (Ville de)